Wabi-Sabi, le plus humble des styles

Provenant du Japon du XVème siècle, le terme « Wabi » est à l’origine une notion d’immatérialité et d’imperfection, de solitude et de mélancolie, le « Sabi » celle de la beauté du vieillissement. Ce qui à l’époque contrastait avec la classe de la noblesse japonaise. Ce qui évoque en déco la simplicité, les matières brutes et les couleurs naturelles. 

Les objets récupérés, les couleurs sourdes, les matériaux recyclables, les formes organiques, les contours irréguliers… Une philosophie qui a pour base le zéro déchet, l’envie de consommer moins mais mieux. On range alors dans des malles tout ce dont on ne sert pas ou plus, on prend ici des résolutions moins matérialistes. Un plaid sorti est un plaid utilisé sinon il est rangé. C’est ce que l’on aime et l’idée que l’on partage (et que l’on veut vous partager !). 

Au niveau des matières, ce sont les plus naturelles qui sont ici mises en valeur. Le bois, la pierre, l’argile, le métal, la terre cuite… Tout (ou presque) ce qui pourrait se chiner dans la nature. C’est donc un retour vers l’essentiel. On utilise les artisans locaux, les matières bruts et naturelles pour réaliser un espace à l’esthétisme de caractère et imparfait et unique.

Optez donc pour un parquet foncé, des murs en brique ou en béton, de la vaisselle en céramique… Les textiles qui sont indispensables pour rester dans ce ton sont le lin, le coton, la laine ou encore le chanvre. 

Question couleur, vous pouvez à la fois utiliser des couleurs avec un ton chaud comme le rose poudré ou l’ocre, tout comme des couleurs avec un ton froid comme le noir, le gris ou le vert sauge. 

Attention toutefois, malgré la simplicité du décor à première vue, il reste difficile de formez une harmonie et d’intégrer totalement ce style à vos intérieurs. Donc plutôt que de défraichir un mur, choisissez plutôt un ton de peinture !

Voici des petites combinaisons de couleurs possibles ->

Nous vous proposons une astuce DIY pour utiliser un étable comme évier de salle de bain dans ce style :

  • Percez avec une scie cloche le plateau en deux endroits pour le passage de la bonde et du mitigeur. 
  • Placez la vasque, fixez le mitigeur et la bonde par le dessous et procédez aux raccordements de plomberie. 
  • Répétez l’opération pour la seconde vasque (si seconde vasque il y a).  
  • Terminez en appliquant sur le meuble deux couches de vernis spécial salle de bains.

                                                                                                         Pour retrouver nos établis, cliquez ici !

Vous l’aurez compris, le but est d’allier l’artisanal, les matières rugueuses et les meubles qui vieillissent et s’usent pour garder l’esprit modeste.  

“On oublie à quel point, il est important de se lier aux êtres qui se trouvent autour de soi…” comme l’explique Julie Pointer Adams dans son livre dédié « Le livre du Wabi-Sabi, l’art de la perfection imparfaite ». 

Chaque objet a une signification particulière, tout en étant silencieux car il compose la sérénité de l’espace. Il s’agit clairement d’un voyage personnel, qui repose sur notre façon de vivre la plus pure et la plus poétique. Une déco simple pour apporter une richesse spirituelle… On ne voudrait clairement pas jurer dans une pièce adepte du Wabi-Sabi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.