La déco de ces 20 dernières années, un passé pas si simple !

La dernière décenie qui nous a transporté dans plusieurs styles, plusieurs modes de vie et plusieurs souvenirs à se remémorer !

En passant par le bling-bling et le début de la prise de conscience écologique, on y retrouve plein de couleurs et des design d’un tout nouveau genre.

Comme dans la mode, ce fut pour la déco vingt années de véritables explosions de tendances, mêlant style et confort. 

Alors faisons une petite revue sympa de ce qui à marqué vingt ans de déco pour nous donner de nouvelles inspirations 🙂

Le début des années 2000 a fortement été marqué par Ikea. Démocratisant la déco à petits prix, la firme a joué un rôle majeur dans la déco facile et rapide à installer. Le meuble en kit fut une véritable évolution et Ikea tient sa promesse en réussissant à meubler les classes moyennes. Plus présente que jamais, la marque n’a sûrement pas encore fini son ascension.

© Ikea

Présente sur les 5 continents, la firme suédoise a donné goût à certains pour le design scandinave.

En parlant de design scandinave, celui-ci s’est imposé chez beaucoup d’entre nous depuis une bonne dizaine d’années. Suédois, danois ou norvégien, on a tous au moins un meuble de ce style ! Caractérisant la chaleur du bois omniprésente et la sobriété des lignes, ce style est devenu intemporel. Et c’est de là que le terme danois-norvégien « hygge » est devenu international. Il représente une façon de vivre à la nordique, le bien-être dans des choses simples telles que d’être assis au coin du feu avec un bon chocolat chaud.

Il a littéralement explosé depuis les vingts dernières années.

On peut citer comme designers scandinaves des années 2000 : 

Ferm Living, cette jeune marque danoise fondée en 2005 représente l’esprit nordique où les matières naturelles et les lignes épurées sont indissociables. 

Bolia, créée en 2000 au Danemark, met à l’honneur la simplicité des courbes, la durabilité de ses produits, et mise sur la personnalisation de meubles sur mesure. 

Northern (anciennement Northern Lights) a été lancée en 2005 et s’est implantée tout d’abord avec des luminaires inspirés par la nature, puis elle s’est étendue pour proposer un catalogue de mobilier et accessoires.

© Bolia

© Ferm Living

Le « Slow Design », cette expression qui désigne « un paradigme pour vivre de manière durable » (Alastair Fuad-Luke) prendra vie entre 2002 et 2004. Le principe étant de réveiller les consciences sur la société de surconsommation et sur l’éthique du recyclage. On opte donc pour une déco qui reste stylée, qui procure bien-être et satisfaction, qui encourage l’artisanat tout en étant conçue de manière respectueuse pour l’environnement avec des matières écologiques.

Chaise Piet Hein Eek – © Pinterest

© Dulux Valentine

© Tine K Home

@ferreol_babin

Les années 2000-2010 voient l’arrivée en force du vintage avec ses couleurs, ses motifs et l’esprit d’époque. 

Papiers-peints à motifs colorés, assises avec les courbes des ‘70s, formica, porcelaine, et autres matières typiques de cette période viennent trouver place dans les intérieurs des plus rêveurs !

Chiner des pièces vintage dans les brocantes devient alors inévitable.

Une authenticité si recherchée que certaines maisons comme Vitra, n’hésitent pas à rééditer des pièces de mobilier vintage :

Eames Plastic Chairs Charles & Ray Eames (2016) – © Vitra

Chaise Panton par Vitra (2008) – © Design Market

Lampe de  Bureau Jean Prouvé – G-Star RAW par Vitra (2014) – © Catawiki

On retrouve aux alentours de 2007, un peu plus tard en Europe, l’engouement pour le DIY (Do It Yourself – Faites-le vous-même) dont vous avez entendu parlé des milliers de fois, et on comprend pourquoi ! 

Cette nouvelle tendance venue des États-Unis s’est complètement démocratisée en ce qui concerne la déco, la cuisine, les bijoux de fantaisie… L’objectif est de pousser des personnes comme vous et moi à la création de choses uniques et simple à faire.  Encourageant la récup’ et l’artisanat, on peut bricoler chic et vraiment personnaliser des objets de la vie quotidienne. 

Fondé en 2005, le site Etsy en a fait son identité : un market place international pour que des petits créateurs puissent partager leur créations et les vendre en toute simplicité. En 2013, cette société américaine a connu un énorme succès avec plus de 30 millions d’utilisateurs. 

© Pinterest

© Joli Place

© Pinterest

© Peppermint beauty

Quelques pièces phares de vingt ans de déco :

  • La chaise Louis Ghost du designer français Philippe Starck en 2002 et éditée par Kartell.
  • Les tables gigognes Kilo par Habitat entre 1998 et 2010.
  • La bibliothèque Legend de Christophe Delcourt éditée par Roche Bobois en 2007.
  • Le canapé fixe Koochy de Zanotta par le designer Karim Rashid en 2007.
  • Le fauteuil Repos et Grand Repos d’Antonio Citterio édité en 2011 par Vitra

© Google

© Habitat

© Roche Bobois

© Google

© Vitra

Il y aussi eu quelques fautes de goûts, et nous en avons tous fait ! Parmi elles, choisir des matières plastiques et synthétiques pour nos meubles et objets… Et oui, nous avons tendance à oublier la durabilité des matières de ceux-ci en optant pour ce qui nous paraît le plus simple et le moins cher.

Chez Bevinsing, on préfère les pièces chaleureuses et vivantes aux pièces trop rangées qui dégagent un sentiment de froideur et un esprit non convivial. Beaucoup de magazines et de marques ont adopté cet aspect que l’on trouve frigide.

Le design d’intérieur est, tout comme la mode, une expression individuelle. 

Nous en avons pris conscience durant ces vingts dernières années pour notre plus grand plaisir !

Laissons passer encore dix ans pour voir ce que nous réserve cette décennie, en attendant voici un extrait du magazine Habitat (2000-2001).

© Habitat