Respecter une harmonie

Pour éviter les faux pas dans les mélanges et pour respecter une certaine harmonie, une unité est nécessaire : Soit dans le choix des couleurs, soit dans l’échelle des motifs ou encore les proportions du mobilier.

Par exemple le ton sur ton, avec deux ou trois couleurs, saura se faire apprécier. Le bleu et le vert sont des couleurs idéales pour le ton sur ton.

                       

 

Les camaïeux, les couleurs dominantes, ou de simples contrastes de couleurs pastels peuvent donner une signification particulière à une pièce.

Sans oublier d’apporter des touches de couleurs grâce aux meubles et objets.

             

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.