L’Art nouveau, style actuellement recherché

Avec la restauration de la Samaritaine à Paris, dont la date d’ouverture était prévue en avril, nous devrons faire preuve encore d’un peu de patience. Mais dans cette attente Sortir à Paris est revenu sur l’histoire de cette belle dame… On se replonge dans le courant artistique de l’art nouveau, très court mais qui a marqué les esprits !

Encore aujourd’hui, si les meubles, très travaillés, ne sont plus tout à fait au goût du jour, l’architecture « Art Nouveau » est, quant à elle, protégée et très recherchée.

Salle à manger Art Nouveau

Salle à manger Art Nouveau

Maison Art Nouveau

Entrée Art Nouveau

Le style 1900 ou Art Nouveau : 1895-1905

Style très artistique, affirmé et réactionnaire de la fin du XIXe siècle contre les dérives de l’industrialisation et aux répliques ennuyeuses des objets industriels. Ce style s’étend à l’échelle internationale, depuis l’Europe aux États-Unis.

Ce courant artistique est le premier qui a aussi bien inspiré l’architecture, le mobilier, les arts graphiques que la joaillerie. 

Entrée Art Nouveau

Couloir Vitraux Art Nouveau mixé qui relève le côté épuré des chaises actuelles

#1 Inspiration :

Les artistes recherchent une nouvelle inspiration, différente des styles consacrés aux périodes antérieures tout en conservant la tradition française de l’ébénisterie d’art.
C’est l’apparition des formes ondoyantes, des arabesques, des entrelacements et des courbes florales.
Le japonisme aura également une forte influence sur les artistes de l’époque et notamment sur ceux de  l’Ecole de Nancy.
Les objets et meubles utilitaires sont alors comme des œuvres d’art.

Des artistes aux multiples facettes : architectes, décorateurs, verriers,  sculpteurs ou encore botanistes (tels que Majorelle, Guimart, Gallé, Gaillart, Plumet, de Feure, et Selmersheim)

#2 Style :

Des Arts gothiques dans l’inspiration, du rococo dans l’asymétrie, du baroque dans les formes, des arts d’Extrême Orient pour leur audace dans les formes et matériaux et de la nature : fleurs et insectes.

Pour la première fois, les constructions sont directement créées par le mobilier destiné à leur aménagement. L’Art Nouveau est aussi décoratif que structurel.

#3 Ses éléments caractéristiques :

  • Son architecture :

Aussi bien dans l’architecture que dans le mobilier Art Nouveau, les éléments ornementaux ne sont plus « ajoutés » mais sont intégrés à la structure.
Les courbes sont exubérantes mais tout autant gracieuses, très végétales ou animales et longilignes.
Les moulures sont très apparentes.

  • Ses formes :

L’art Nouveau, c’est l’absence de lignes droites et angles droits. Tout est en courbe, du bois au métal, qui prennent chacun les formes les plus étranges pour se courber à l’infini.  

  • Ses couleurs

Il y a autant de mouvements que de couleurs, le tout s’inspirant de la nature, que ce soit des fleurs, des arbres, des tiges, des nénuphars mais également des animaux, des insectes en passant par des animaux de la savane.

Les couleurs sont douces et pastels et les plus utilisées sont : le bleu, le gris, le rose, le vert, le mauve, le beige.

importance de la lumière naturelle, beaucoup de grand vitraux

  • Son bois :

Beaucoup d’églantiers, citronniers, acajous, noyers, chênes, poiriers, palissandres, ébènes et bois précieux, bambous.

  • Son piétement.

Souvent droit, parfois un peu évasé. Pieds arrondis en forme de branche. Pieds en forme de tige de fleur stylisée : nénuphar.

  • Ses ornements :

Beaucoup de géométrie : des arabesques et autres lignes courbes, des volutes et des spirales.

Ornementation souple, souvent longiligne et tourmentée, composée de complications florales et végétales, parfois d’inspiration orientale.

Beaucoup de marqueterie : acajou et bois clair, de verres de couleur et de mosaïques.

Animaux : oiseaux, paons, insectes, grenouilles, libellules, tortues, papillons.

Et végétaux : plantes grimpantes et palmier.

Motifs de bronze doré de qualité, représentant les mêmes motifs que les sculptures des montants.

#4 Les meubles typiques

  • Les sièges

Inconfortables et un peu raides, leur ornementation est très stylisée et raffinée.
les dossiers sont ornés d’arabesques, de lianes, de draperies et de fleurs stylisées.
Les pieds sont hauts et en branches d’arbre pour les chaises. Les dossiers sont quant à eux, étroits sont rehaussés d’un décor floral : sculptés en bouquets de fleurs.
Les accoudoirs sont peu rembourrés.

  • Les ensembles

Les ensembles sont très en vogue : salle à manger, salon, boudoir et chambre à coucher.

  • Les petits meubles

Des petits guéridons, des coiffeuses, des bureaux de dame. Les sellettes à plateaux pour les plantes vertes sont supportées par quatre longs pieds.

#5 Les artistes à connaître

Emile Gallé

Maître verrier de renom et actif promoteur de l’Art Nouveau à travers l’école de Nancy, qu’il a fondée. Ses meubles ont une structure classique, décor de fleurs et d’insectes et accompagnés par une belle marqueterie.

Louis Majorelle

Peintre et ébéniste, il a travaillé également à l’école de Nancy. Il travaille les matériaux nobles et les bois durs : acajou, palissandre et ébène. Sa plus grande réalisation est la maison Majorelle, à Nancy. Il n’est autre que le père de Jacques Majorelle, architecte de la fameuse demeure et ses jardins de Marrakech.

Hector Guimard

Architecte et designer français, il reste le principal architecte de l’Art Nouveau français. C’est lui qui a instauré la ligne courbe et le monde végétal dans ce courant artistique. On lui doit les entrées du métro parisien, commandées par la ville en 1899. Il en existe encore 86 actuellement, dont la plus symbolique reste celle des Abbesses.

Moins connue, sa plus grande réalisation reste le Castel Béranger, immeuble de 36 appartements situé rue Fontaine dans le 16ème arrondissement de Paris, qu’il a entièrement imaginé, de l’architecture extérieure aux détails des rampes d’escalier et le carrelage. Sa façade aussi bien que l’intérieur est constituée de multiples matériaux, formant une harmonie de tonalités claires. Des hippocampes longent la façade et les balcons en métal sont somptueusement ouvragés. Imaginé à l’origine par l’architecte de 28 ans pour de modestes locataires, il est devenu aujourd’hui un immeuble classé et prestigieux !

Le 12 février 1901, Emile Gallé fonde l’Ecole de Nancy, dans un contexte historique particulier. De fait, l’Allemagne ayant annexé l’Alsace et une partie de la Moselle en 1870, Nancy, devenue ville frontière accueille un bon nombre d’artistes, dont Louis Majorelle, Eugène Vallin, Victor Prouvé, Jacques Grüber, les frères Daum. L’influence des artistes nancéiens est alors considérable sur le style de leur époque, se passionnant pour la nature, le monde animal et végétal, et proposant des formes nouvelles. 

Nancy, de part son architecture typique, est encore très représentative de ce l’Art Nouveau, comme en témoigne la Villa des Glycines, commande d’un négociant en vin à Emile Gallé en 1902. 

L'Art Nouveau en Europe

Qualifié d’Art nouveau en France, Liberty en Italie, Modern Style en Angleterre ou de Modernismo en Espagne, les caractéristiques de ce mouvement sont similaires dans chaque pays : les formes souples et courbes, l’inspiration des femmes et de la nature et l’absence de symétrie et d’un nouvel équilibre. 

En Angleterre

Le mouvement est apparu dès 1860 sous le nom de « Arts & Crafts ». William Morris, un des plus fervents protagonistes, privilégie le design et le retour à la nature en se consacrant à l’art de la poterie, de l’émaillage ou encore de l’ébénisterie. Le design prend toute son importance, laissant moins de place a la fonctionnalité. 

chaise William Morris

En Allemagne

L’art nouveau a été marqué par la volonté de créer un art total et en opposition aux fabrications industrielles du mouvement précédent. Il fut à l’émergence du Bahaus.

 

 

En Autriche

C’est au travers de de l’artiste Gustav Klimt que l’Art Nouveau s’est exprimé ainsi que lors des expositions internationales.

 

 

 

Portrait d'Adèle Bloch-Baeur

En Espagne 

La nouvelle classe bourgeoise supplante les religieux et commande des chefs d’œuvres architecturaux. C’est surtout à Barcelone et plus particulièrement dans le quartier de l’Eixample que toute la splendeur de ce style architectural initié par Gaudi se visite encore. La Sagrada Familia, mais également la Pedrada ou encore la Casa Batllo.

L’art nouveau aujourd’hui

Les construction Art Nouveau sont encore très recherchées par leur voluptés et toute la délicatesse de leurs formes. Les vitraux et mosaïques représentent les éléments qui marquent les esprits et donnent le coup de cœurs aux acheteurs. Pourvu qu’ils soient gardés et entretenus par les nouveaux propriétaires ! 

Artistes contemporains s'inspirant de l'Art Nouveau

Claude Lalanne (1924-2019) :  Apres des études à l’Ecole des Arts Décoratifs de Paris, elle travaille aux côtés de son époux à partir de 1956, Francois-Xavier. Leurs objets et meubles, s’inspirant du style artistique de l’Art Nouveau, sont de véritables sculptures métalliques complexes et très détaillées, représentant le monde naturel : faune, fleurs et vignes rampantes, mais également les animaux, tels des Rhinocéros ou des moutons. 
Leurs collections, décoratives ou fonctionnelles, sont aujourd’hui exposées dans les grands musées, au Centre Pompidou à Paris, au Cooper Hewitt Museum à New-York. Le Musée des Arts Décoratifs de Paris leur à dédié une expositions en 2010 et exposé des œuvres commandées par les collectionneurs les plus pointus, tels les Rothschild ou encore Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. 

Les moutons de Francois-Xavier Lalanne,
photo pour Life Magazine.

Claude et Francois-Xavier Lalanne et leurs moutons

@ Getty image

Chaise Claude Lalanne

Trône de Pauline, 1990
Collection particulière © ADAGP.

Découvrez d’autres styles déco.


© 2020 Be Vinsign - Tous droits réservés.